Pourquoi faire appel à une société de recouvrement de créances spécialisée ?

Des études réalisées sur les pratiques des entreprises font apparaître qu’en matière de recouvrement une majorité d’entre elles ne font intervenir une société de recouvrement de créances qu’après avoir essuyé un certain nombre de refus de payer de la part de leurs clients débiteurs. Le fait de retarder le recours à des spécialistes répond à la volonté de conserver en interne la relation commerciale par rapport au client, mais il complique la mission de l’agent de recouvrement qui intervient alors tardivement dans un processus où des positions ont pu se durcir entre protagonistes.

Dans un contexte économique particulièrement difficile, il est important de considérer la société de recouvrement de créances comme un véritable partenaire qui peut, de par ses compétences, intervenir à tous les stades de la relation clients.

L’efficacité d’une société de recouvrement de créances s’établit sur de nombreux critères.

Sociétés de recouvrement de créances : un large domaine d’expertise

Les sociétés de recouvrement de créances mettent à la disposition de leurs clients toutes les compétences utiles et mobilisent les moyens nécessaires au traitement et à la résolution des dossiers qui leur sont confiés.

Dès que votre dossier est pris en compte, la société de recouvrement de créances y affecte un juriste expérimenté avec lequel vous serez en relation pendant tout le déroulement de la procédure. La tâche de ce juriste consiste à réaliser une étude préalable de solvabilité de votre client afin d’établir la stratégie la plus efficace et de superviser et gérer les différentes actions prévues dans la phase amiable : relances téléphoniques, courriers, analyse des impacts, intensification de la procédure et évolution des contenus échangés.

Des moyens adaptés et des partenaires performants

Tel un chef d’orchestre, ce professionnel du recouvrement maîtrise le dossier dans sa globalité et peut adapter sa stratégie en fonction de l’évolution de la relation avec le client débiteur. Pour mener à bien sa mission, il pourra mobiliser les différentes cellules opérationnelles (phoning par exemple). En plus d’une compétence juridique avérée et d’une connaissance précise des tenants et aboutissants du dossier, l’agent de recouvrement dispose d’un réseau d’huissiers et d’avocats qui peuvent intervenir tout au long des procédures amiables ou judiciaires.

La mise en œuvre de procédures et de moyens adaptés répondant à des règles très strictes augmente sensiblement le taux de réussite de la démarche de recouvrement. Les études réalisées auprès des sociétés de recouvrement de créances annoncent ainsi près de 80 % de réussite.