Comment procéder au recouvrement de dettes à l’international ?

Les échanges commerciaux s’établissent de plus en plus au niveau mondial. Cette mondialisation est facilitée et accélérée par l’utilisation d’Internet. Un grand nombre de vos clients peuvent donc être localisés dans des pays frontaliers ou même sur d’autres continents. Dans la zone euro, la monnaie unique favorise les échanges entre les entreprises dont les produits ou services peuvent être facilement exportés.
Malgré l’intérêt évident de ces développements à l’international, le risque client est plus important dans ce type de relation que dans une relation locale ou de proximité. Outre les relations clients spécifiques qui doivent être établies, les règles de recouvrement de dettes sont souvent particulières à chaque pays, d’où l’intérêt de faire intervenir une société possédant un service de recouvrement de dettes à l’international.

Modalité de fonctionnement d’une société de recouvrement de créances commerciales à l’international

Dans ses grandes lignes, la méthode de recouvrement amiable utilisée par une société de recouvrement de dettes à l’international s’appuie sur un processus équivalent :

  • Validation du caractère certain de la créance (facture impayée),
  • Validation des coordonnées du débiteur,
  • Solvabilité du débiteur,
  • Puis dans la phase opérationnelle, la gestion des créances clients avec la réalisation des courriers et relances nécessaires.

recouvrementLe prestataire que vous choisissez pour gérer le recouvrement de créances à l’amiable à l’international doit pouvoir vous garantir la récupération de dettes en prenant en compte la langue du pays, la possibilité de rendre visite au débiteur, et connaître les us et coutumes qui régissent les relations en matière de recouvrement de dettes commerciales. En fonction de ces impératifs, garants du succès des actions menées à l’international, il est important que votre prestataire ait des antennes installées dans les pays avec lesquels vous travaillez, ou à défaut, un correspondant agréé capable de mener les actions de recouvrement amiable prévues, à savoir :

  • Pouvoir intervenir directement dans la langue du débiteur,
  • Pouvoir mener les investigations locales pour déterminer la solvabilité du débiteur,
  • Rédiger toutes les pièces dans les langues concernées (français et anglais, allemand, etc.).

La connaissance des règles juridiques en vigueur dans les différents pays est un atout majeur notamment pour le recouvrement de dettes par huissier. La présence dans les équipes d’experts polyglottes et juridiquement compétents garantit une médiation efficace entre les différentes parties et contribue au succès des opérations de recouvrement. Le maillage international soit par le biais de correspondants, soit par des agences, va renforcer la pertinence des actions menées dans le cadre de recouvrement de créances par huissier ou à l’amiable.

En complément de ressources humaines compétentes et disponibles, il est important que les outils informatiques et de communication facilitent et sécurisent les échanges de documents dématérialisés entre les créanciers, les cabinets de recouvrement et les débiteurs. Ces équipements permettent de gérer l’envoi dans les différentes langues des courriers de relance, des documents comptables et des rapports d’activités.