Le marché du recouvrement de créances

Un marché en pleine expansion

Le marché de recouvrement de créances compte environ 400 acteurs, dont 80 % sont adhérents après de la Fédération nationale de l’information d’entreprise et de la gestion des créances, la Figec.
En France, cette activité représente un chiffre d’affaires global de 350 millions d’euros en 2011, un montant en augmentation par rapport à 2004 (300 millions d’euros).

L’expansion du marché de recouvrement de créances s’explique par l’explosion du nombre de créances civiles et commerciales, ainsi que par l’externalisation de la fonction recouvrement par certaines grandes entreprises, les groupes d’assurances, les groupes bancaires (création de filiales spécialisées) pour des raisons de coûts, de gain de temps et d’efficacité.

La crise économique perdurant, les entreprises sont de plus en plus confrontées à des situations difficiles vis-à-vis de leurs débiteurs. Elles font donc régulièrement appel aux professionnels du recouvrement pour recouvrer leurs créances et améliorer leur trésorerie. Le marché de recouvrement de créances est ainsi florissant et compte de nouveaux acteurs.

Les différents types de créances

Le recouvrement de créances consiste en tous les moyens légaux mis en œuvre pour qu’un débiteur s’acquitte de la dette qu’il a envers un créancier.

Il existe deux types de créances, déterminées selon la nature de la transaction : civiles ou commerciales.

- Les créances civiles

Elles correspondent la plupart du temps à des factures non réglées, crédits en contentieux, chèques bancaires impayés, loyers impayés… Le contexte de crise et les difficultés grandissantes des clients expliquent l’augmentation du nombre de dossiers concernant les créances civiles.

- Les créances commerciales

Elles relèvent le plus souvent d’un acte commercial et se présentent sous la forme :

  • De factures.
  • De traites ou de lettres de change.
  • De reconnaissances de dette.
  • De billets à ordre.
  • De cessions de créances.

Les acteurs du domaine

De nombreux acteurs interviennent dans le marché du recouvrement :
– Petites sociétés spécialisées, fiduciaires, de courtage, d’affacturage.
– Huissiers de justice, avocats.
– Grandes entreprises spécialisées, issues de groupes commerciaux ou bancaires.

Les leaders du recouvrement de créances sont :
– Ijcof (entité commune au groupe suédois Intrum Justitia et Coface Services).
– Effico Soreco et SFRB (du groupe BNP Paribas).
– Altares.
– La CGA, Compagnie Générale d’Affacturage (du groupe Société Générale).
– Credirec.
– Contenta International.

Chiffres d’affaires 2006 des principales sociétés de recouvrement

Sociétés                     Chiffres d’affaires
Coface Services              101 500 000 €
Altares                              50 048 000 €
Intrum Justitia                 32 163 000 €
Effico Soreco                     22 400 000 €
Credirec                            18 500 000 €
Contenta International   18 268 930 €
Recocash                             6 185 000 €
SFRB                                    6 157 870 €
Payelle SAS                        4 392 034 €
Comptoir Fiduciaire          2 826 000 €

Source : Figec.