Les nouvelles technologies au service du cabinet de recouvrement

recouvrementLe travail du cabinet de recouvrement était effectué traditionnellement par téléphone, par fax, par lettre recommandée, et visites au débiteur. Les moyens et modes de communication ont énormément évolué ces dernières années, et grâce aux accès sécurisés, au chiffrement des transferts de données et au principe de signature électronique, les activités dont les échanges constituent en général des preuves juridiques ont pu elles aussi bénéficier de l’amélioration des systèmes de communication.

Dans le cadre du recouvrement d’impayés clients, les progrès technologiques facilitent le transfert d’informations entre les différentes parties et réduisent les délais de réponse et de traitement de l’information. Ces nouveaux systèmes permettent d’automatiser et de dématérialiser les différents échanges, avec des huissiers de justice par exemple et des cabinets de recouvrement. L’emploi de ces nouvelles technologies de l’information contribue ainsi à fluidifier la relation entre le créancier et le concessionnaire, entre le concessionnaire et le débiteur, et entre les huissiers et les parties concernées.

Utilisation des nouvelles technologies dans la relation entre le créancier et le cabinet de recouvrement de créances

Dans un processus de récupération de dettes, les échanges d’informations, de données ou de documents doivent respecter un formalisme précis pour que ces éléments puissent être utilisés comme preuves lors des phases de recouvrement juridique. Les technologies doivent apporter une solution spécifique :

  • Lors du transfert d’informations depuis le créancier vers le cabinet de recouvrement
  • Lors du transfert de pièces dématérialisées
  • Pour certifier l’origine et l’authenticité des documents échangés

Le cabinet de recouvrement met à disposition des petites et moyennes entreprises, des professions libérales et des artisans un accès Internet sécurisé. Vous avez besoin d’une simple connexion Internet et d’un ordinateur pour vous connecter à l’organisme de recouvrement de créance que vous avez sélectionné. Après avoir ouvert un compte sur le serveur, vous pouvez, équipé de votre mot de passe et de votre login, déclarer l’ensemble des factures impayées (montant, débiteurs, etc.) pour lesquelles vous souhaitez mener des actions de recouvrement.
Les études d’huissier proposent également ce type de service, avec notamment le Web EDI.

Les bénéfices des nouvelles technologies dans la relation concessionnaire/débiteur

La relation entre la société de rachat de créances et le débiteur, ou entre l’étude de l’huissier et le débiteur, a également été modifiée par l’utilisation des nouvelles technologies. Le concessionnaire peut adapter les outils utilisés pour les différents paliers de relance, avec par exemple l’envoi d’e-mails ou de SMS. L’utilisation de ce procédé confère à l’entreprise une image de modernité et d’efficacité. Cette solution permet par ailleurs de réaliser des économies substantielles.

À travers le Web EDI, l’étude d’huissier donne la possibilité au débiteur de consulter son compte et de procéder au règlement directement en ligne de manière tout à fait légale.