Impact et gestion d’un impayé client

Facture impayée : un danger pour l’entreprise

Chaque année en France, presque 2 milliards d’euros provisionnés par les entreprises au titre de créances douteuses ne sont jamais recouvrés. Dans 70 % des cas, l’impayé est à attribuer à un client fidèle. Des relations commerciales stables et de qualité ne suffisent donc pas à prévenir l’impayé client.

Les TPE (entreprises de 5 personnes maximum) sont les premières victimes de ces difficultés financières. Elles reprennent 90 % des dépôts de bilan.

Les chances de recouvrer le montant d’un chèque impayé ou de tout autre impayé client s’amenuisent au fur et à mesure que le temps s’écoule. C’est pourquoi votre meilleure chance de récupérer l’argent de votre entreprise réside dans une réactivité élevée dès que ce type de problème survient.

Nous avons résumé ci-dessous les principales étapes à suivre pour réussir son recouvrement.

La Procédure de recouvrement de créances en bref

  • Dans un premier temps, envoyer une lettre de mise en demeure impayé à votre débiteur, afin d’officialiser sa dette, notamment aux yeux de la justice en cas de procédure à venir.
  • Si cela ne suffit pas, passer à la phase de relance impayé client. Vous pouvez effectuer ces relances vous-mêmes ou faire appel aux services d’un huissier ou d’un cabinet de recouvrement de créances.
  • Si la procédure à l’amiable reste sans résultat, il est temps de faire appel à un tribunal, qui délivrera une injonction de paiement. Cette dernière vous permettra d’obtenir rapidement et à moindre frais le remboursement de votre dette, sous réserve que cette dernière ne soit pas contestée. Si elle l’est, un huissier remet à votre débiteur une assignation à comparaitre devant tribunal pour qu’un juge se prononce.

L’alternative au recouvrement : le rachat de créances commerciales

societe de recouvrement

Le rachat de créance constitue l’alternative au recouvrement traditionnel.

Si le rachat de créances bancaires reste un marché relativement confidentiel et ne concerne que certaines banques ou entreprises de crédit, le rachat de créance commerciale s’adresse en revanche à quasiment toutes les autres entreprises.

Les sociétés de rachat de créances vous permettent de récupérer rapidement de la trésorerie à partir de vos créances douteuses sans avoir à consacrer ressources humaines et temps à cette seule tâche.

Pour ce faire, les spécialistes de ces cabinets commencent par une analyse des impayés clients que vous souhaitez vendre, puis vous font une offre de rachat définitive. Parmi les critères retenus pour procéder à l’estimation, on trouve l’ancienneté de l’impayé client, mais également la quantité et la qualité de l’information disponible, qui vous garantissent un prix plus élevé.