L’affacturage pour les TPE

Le crédit bancaire est plus difficilement accessible aux très petites entreprises (TPE) car elles présentent un risque plus grand. De ce fait, cette question des capitaux et des fonds propres est un enjeu crucial pour les TPE.

L’affacturage pour les TPE : définition

L’affacturage TPE consiste pour les TPE à vendre leurs factures à des sociétés d’affacturage contre 80 à 90 % (TTC) en moyenne du total des créances cédées. C’est pour elles le moyen de se financer et d’équilibrer leur trésorerie. Elles couvrent de la même manière leur risque client, et soulagent la charge du poste client.

L’affacturage pour les TPE est ouvert principalement aux entreprises de type SARL, EURL, aux commerçants, aux artisans, etc., dont les effectifs vont de 10 à 50 salariés et dont le chiffre d’affaires varie entre 2 et 10 millions d’euros.

Les avantages de l’affacturage pour les TPE

L’affacturage pour les TPE présente de nombreux avantages, parmi lesquels :

  • Un système de financement de factures rapide et d’une grande souplesse.
  • Le bénéfice de l’expertise, de la solidité financière des factors…
  • Une protection contre les impayés et une indemnisation en cas de problème.
  • L’allégement de la gestion administrative du poste client pour les TPE.

Les services proposés par l’affacturage pour les TPE

L’affacturage pour les TPE est donc une solution répertoriant différents services qui peuvent être complémentaires.

  • Un moyen de se financer

Les TPE ont besoin de financer leur fonds de roulement, pour cela, elles peuvent dégager de la trésorerie en vendant des factures à un factor. C’est pour elles une façon détournée d’encaisser leurs factures avant qu’elles arrivent à échéance.

  • Un moyen de déléguer la gestion des postes clients

Ce système permet d’externaliser le traitement du poste client, et de maîtriser son coût.C’est en effet la société d’affacturage TPE qui peut s’occuper :

  • Des relances auprès des clients débiteurs, de la gestion administrative, amiable et contentieuse des impayés…
  • Du suivi des règlements, des avoirs.
  • D’établir des tableaux de bord pour suivre les comptes des clients.
  • Un moyen de se protéger contre les risques d’insolvabilité

La société d’affacturage pour les TPE garantit (à 80, 90 ou 100 % selon les cas) les clients pour lesquels l’entreprise a sollicité des montants de garantie, c’est l’assurance-crédit. Par ce biais, les sociétés d’affacturage protègent les TPE contre toute défaillance de leurs clients en assumant le risque à leur place.

Les offres d’affacturage pour les TPE

Ces organismes financiers proposent aux très petites entreprises de nombreuses solutions qui s’adaptent aux différents besoins exprimés. Certains élargissent même leurs conditions d’accès : pas de limite d’effectifs ni de montant de chiffre d’affaires, et acceptent les TPE de création récente, qui ne peuvent encore se prévaloir d’un chiffre d’affaires.

Ces offres sont :

  • Affacturage au forfait : cette solution est très accessible financièrement et permet d’établir à l’avance ce que va coûter l’affacturage.
  • Affacturage géré : une solution dans laquelle l’affactureur assume la responsabilité de la gestion du poste client.
  • Affacturage non géré : une solution dans laquelle la TPE cède ses créances à un factor, mais conserve la maîtrise sur leur gestion et leur recouvrement.
  • Affacturage import : un système qui permet de déléguer la gestion des importations et leur financement, en sécurisant en même temps les relations commerciales avec les fournisseurs de l’entreprise.
  • Affacturage export : une solution où la gestion du poste client est prise en charge, et qui permet de financer les créances et de sécuriser le système des encaissements à l’export.